On remercie DidierR

Après un mail incendiaire très très menaçant, envoyé à DidierR pour qu’il n’oublie pas ses engagements, je vous publie sa piteuse réponse :

Oulàlàlàlà,

Cher Maître,

Ma tête éclate à coups de marteau, les haches me grattent le dos, le scud m’irrite le fessier, la guillotine me sert au col….

Comment un jour, être pardonné de l’affront que je vous fis et surtout du déshonneur public que vous inflige ma défection. D’avoir pu tromper ainsi votre confiance dans de futures coopérations productives au service du blog ne mérite aucune grâce, aucune circonstance atténuante…

Je sais que de ma trahison, votre honte est à son comble, et que devant vos lecteurs assidus, c’est bien d’une face de chien galeux et non d’un génial rédacteur que vous fîtes le recrutement et la publicité !

Ah que je me morfonds, que je me flagelle à coup de spaghetti al dente, aïe aïe aïe encore !

Les sbires de Nico sont là, déjà ils attendent la sortie du travail pour me réduire en pâté pur porc…. Ils bavent et ruminent en attendant l’hallali.

Ah, mais que même ce changement d’aspect physique n’amoindrira pas ma peine et mes regrets … Vous pourrez en revanche cher Maître vous vantez d’être l’heureux possesseur d’une boîte de pâté affligée et affligeante…

Comment malgré tout si j’ose, se porte votre client ? Son moral professionnel lui apporte-t-il quelques consolations ??

Mais ne croyez pas que je détourne la conversation… Je m’acquitterai très bientôt de mes obligations de blogueur amateur et défaillant, juré ! Qu’au moins ainsi, ce billet et les commentaires indignés puissent ensuite retourner dans l’ombre d’un obscur royaume qu’ils n’auraient jamais dû quitter. Qu’enfin, votre blog retrouve la sérénité qu’en attendent les lecteurs, que l’onde sur l’eau calme se dissipe et s’oublie.

(Sympa l’épisode des Red de Saint Louis)

Je réponds bien modestement à votre non salutation cher Maître, en vous saluant bien bas, tandis que déjà les sbires à Nico affutent leurs lames tel des bouchers prêts à achever l’immonde bête….

On va voir s’il tient parole ce gueux! Je l’ai menacé d’envoyer les sbires de Nico lui régler son compte s’il n’était pas plus réactif.

~ par PascalR sur 15/09/2010.

6 Réponses to “On remercie DidierR”

  1. Tu mets des talons aiguilles et des bas résilles avant de fouetter Didier?

  2. Evite les dents… ça fait plouc du rouge sur les dents.

  3. Non mais là faut que tu lui montres qui c’est qui commande ici, d’abord!

  4. Je sais Fab, je fais ce que je peux mais tu sais comment ils sont les bolchéviques (les vrais de vrai) ils sont têtus !!
    Ditom ça a pourtant réussi à Denise Fabre!

  5. – ditom : non, Didier R de rien, ne mange pas de ce pain là…
    – Fab, j’ai bien compris qui commande, vu les courriers de mise en demeure que je reçois sans cesse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :