Cassez la gueule à un gros con de commercial

On est souvent en délicatesse avec la profession de commercial. Mais grosso merdo à force on finit par connaître les ficelles du métier et on arrive sans trop de bobos à trouver un compromis en esquivant les assauts du bagout, du piège du centre d’intérêt commun, du sourire enjôleur, des rondeurs du vendeur, etc.

Cet après-midi nous sommes allés ma mère et moi sur la tombe de mon père. Tous les deux en intimité avec lui, des mots chuchotés de part et d’autres en toute confidentialité. On s’aperçoit enfin que les plantes et les fleurs ont été arrosées. On voit un homme d’une soixantaine d’années avec un arrosoir passer près de nous. Je lui demande si c’est bien lui qui a arrosé les pots. Il acquiesce en murmurant :

« Ho, ce n’est pas grand chose, vous savez. »

Je suis ému. Je le remercie ainsi que ma mère.

On remarque alors qu’il a aussi arrosé les deux pots de fleurs en plastique. On se regarde. On sourit. On l’excuse.

Et puis, il y a ce type qui déboule juste à côté. Je n’y prête pas plus attention que cela, il semble se recueillir sur la tombe voisine. Et il m’adresse la parole.

– « Il ne faut pas arroser les fleurs (espèce de crétin) mais uniquement la terre parce qu’avec le soleil qu’on a, ça va tout faire cramer.

– Oui, oui bien sûr (connard). »

Et puis il engage la conversation avec ma mère en lisant le nom sur la plaque de la croix de mon père.

-« Ha mais vous n’avez pas de la famille à Mont Saint Aignan ? Je connais quelqu’un qui, blablabla »

Moi,

« Non. Il y a beaucoup de R. en Normandie, vous savez! »

Puis je l’ignore mais lui continue de parler avec ma mère. Je commence à comprendre ce qu’il veut. Ce gars est marbrier funéraire. Enfin, commercial pour une entreprise. Ma mère situe sa boutique. J’écoute par intermittence ce que je peux entendre. Et là, il annonce fièrement :

-« Nous sommes deux fois moins cher que la concurrence sur le même produit. »

Moi,

« Bon bah maintenant il est temps pour vous de partir, ce n’est pas devant mon père qu’on va engager des négociations! »

J’ai envie de vomir, parce qu’il a le toupet de venir faire chier des gens (fragilisés) qui viennent juste de perdre un proche (oui, on ne peut pas installer un monument tout de suite après l’enterrement pour laisser le temps au caveau de se stabiliser dans la terre) et ensuite parce que c’est complètement indécent de taper la discute commerciale dans un cimetière. Au mieux, il aurait pu donner sa carte de visite discrètement et avec bienveillance. Non ce gros naze de commercial de mes deux est venu vendre son truc à ma mère sur la tombe de son mari, mon père.

C’est odieux.

Je suis ravi que ma mère ait situé sa boutique. Je suis certain qu’il ne se fera pas de commission sur le dos de mon père.

Pendant ce temps le petit monsieur continue d’arroser les fleurs écrasées de soleil sur les tombeaux voisins.

~ par PascalR sur 08/04/2011.

11 Réponses to “Cassez la gueule à un gros con de commercial”

  1. Incroyable, en plein cimetière! Gonflé le type!
    …mais j’aime beaucoup le monsieur qui arrose les fleurs (même celles en plastique) ,moi.

  2. Et soudain on se dit qu’il passe peut-être une partie de ses journées à arpenter les cimetierres à la recherches de proies. Quel joli métier :D

  3. moi qui croyait que les commerciaux n’étaient parfois que des cow boys, non merde alors ils jouent aussi les vautours (sans vouloir te choquer) c’est indécent de faire ça quand les gens se recueillent et encore tu étais là avec ta mère, ils doivent se lecher les babines quand ils aperçoivent une personne seule…

  4. C’est le genre de gars qui donne envie de prendre sa tête pour un punching-ball à grands coups de batte de base-ball dans les gencives (note que ladite batte peut avoir un autre usage bien douloureux aussi).

  5. Un grand coup d’arrosoir dans sa gueule ! On croirait un mauvais sketch de Elie Semoun…

  6. La plupart des commerciaux sont à nourrir avec de la mort aux rats!
    Et vu le nombre que je vois défiler au boulot…
    Mais celui-là tenait le pompon! Son patron va être content de voir la CA baisser… J’avoue que je suis étonné et assez écœurer de voir le nombre de vautours que tu as rencontrés dans cette période.
    Y’en a vraiment qui pensent que le deuil est un business comme un autre… beurk.

    PS: sur un autre sujet, tu es parent avec B.R… ok, je sors…

  7. @Joss : C’est un gros con. J’espère que c’est une exception!
    @Laurence : Oui c’est ce qui m’a choqué le plus, un veuf ou une veuve isolé est une proie vraiment trop facile!
    @Glimpse : Voilà!
    @TM : Trop petit l’arrosoir en plastique mais mon poing dans sa gueule aurait fait l’affaire.
    @Jérôme : Oui c’est un champion toutes catégories. Un sale métier finalement. Heureusement le « maître de cérémonie » des PF a été d’un recours parfait lors de l’enterrement. Courtoisie, politesse, disponibilité, amabilité, il était attentionné même. Comme quoi!

  8. Alors là je dis que tu aurais dû joindre la parole au geste et lui mettre sa tête dans un pot de chrysanthèmes…sa race !
    Plus civiquement, j’aurais joué le jeu, demandé sa carte et fait un courrier tout azimut à la presse locale, canard enchaîné, la vie du rail, et à son boss….
    Que veux-tu, nous vivons une époque formidable !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :