The Mother Road

Il y a deux ans je partais vers les USA. Mes tous premiers pas en Amérique. Il y a deux ans, j’avais survécu à un licenciement économique après une année d’angoisse dans l’attente du couperet. Il y a deux ans je découvrais la vraie nature des gens du taf en détresse. Il y a deux ans j’ai failli balancer ma démission car on allait me sucrer mon mois de vacances et mon périple sur la mythique Route 66. Enfin il y a deux ans je signais un nouveau contrat de travail sur cinq jours au lieu de quatre pour faire le job de deux. (C’est mon collègue qui a été viré)

Et quelques 5400 km plus tard je me rends bien compte aujourd’hui que ce mois de juillet 2009 a été le début de ma descente vers le 36e dessous. Un mois exotique sans aucun doute, des paysages absolument époustouflants, la grande aventure, tout seul vers l’inconnu. Ma seule préparation de ce voyage a été d’imprimer les spots à ne pas louper sur wikipédia. En terme d’organisation on pouvait faire mieux.

Mais je n’en avais pas eu le temps, préoccupé que j’étais par cet avenir incertain au bureau, par cet avenir incertain tout court. Mais quelle ballade au final. J’ai déjà raconté quelques épisodes ici ou . Mais je n’ai raconté que les trucs un peu marrant. Évoquer aujourd’hui encore les réveils difficiles au matin dans une chambre de motel anonyme m’est encore un peu douloureux tout comme l’idée de publier les presque deux mille photos prises.

Mais il fallait avancer. Chaque jour son étape.

Heureusement je n’avais pas de timing précis. Je roulais, je me perdais, je bifurquais de ma destination initiale ce n’était pas un problème, j’avais le temps pour moi. Et puis traverser autant d’états d’est en ouest n’est véritablement pas très compliqué même si on ne cause pas bien anglais. La magie du décor et les quelques échanges avec les autochtones ont suffit largement à mon bonheur. Des crises de rigolades sont bien sûr venues à la rescousse et j’ai fait des rencontres superbes que ce soit dans un bled perdu comme Springfield IL ou des grosses villes comme Saint Louis MO.

Mais larvée tout au fond de moi, dormait cette torpeur qui m’aura bien emmerdé pendant ces deux dernières années. Jusqu’à cette semaine un peu spéciale. J’ai commencé à relire mon journal de bord pour m’apercevoir que oui j’étais bien déprimé il y a deux ans mais je faisais front. Et à la relecture, les souvenirs, les images me sont revenues allégés d’un poids qui m’a rendu malade et ce trois semaines durant à l’instant même où je mettais les pieds dans l’aéroport de Los Angeles pour le retour.

C’est donc cette semaine que j’ai entrepris de diminuer les doses de médocs. Sans en référer au toubib. Et bien ça va bien merci. C’est cette semaine que j’ai repris les abdos, et le vélo un peu plus tôt. C’est cette semaine que j’ai terminé mon projet au taf et dans les temps. Alors oui, je suis fin prêt pour mes quatre semaines de vacances en juillet à Barcelone. D’ailleurs j’emmène le petit avec moi.

Ha oui, n’hésitez surtout pas à faire la Mother Road. (L’arrivée à Chicago.)

~ par PascalR sur 05/06/2011.

29 Réponses to “The Mother Road”

  1. C’est bon signe ! Et oui, c’est quand on va mieux qu’on se rend compte rétrospectivement à quel point on était mal. Du moins c’est comme ça que je l’ai ressenti. Parce que moi aussi, j’ai traversé une période dépressive, également liée à mes problèmes professionnels (licenciement en 2008 et incapacité à retrouver un boulot intéressant et stable jusqu’en janvier de cette année). Je n’ai pas vu de toubib et personne ne s’est vraiment rendu compte de mon état en dehors de mon copain qui m’a supporté pendant ces 3 années.

    Ce qui est drôle c’est que, pour moi aussi, le signe que ça va mieux c’est avant tout que je me suis remise au sport régulièrement depuis quelques mois et je commence à en ressentir les bienfaits. Et puis, comme toi, j’arrive à faire des projets et à nouveau à me sentir capable de faire plein de choses…

    Finalement, elle est pas belle la vie ? :)

  2. Ça fait plaisir à lire tout ça.
    Et puis, ça fait partie de mes envies, alors….

  3. Vas -y, droit devant! Ce n’est sans doute pas complètement la fin, mais ça fait plaisir à voir/ lire quelqu’un qui donne l’impression de maîtriser sa vie.
    Et avec les abdos et le vélo, tu vas être la plus belle à BCN! (dans la catégorie +40 ;-))

  4. @Bibi : Merci beaucoup pour ton message. bises
    @Olivier Autissier : Allez chiche, l’été prochain je veux vous voir partir tous les deux!
    @Jérôme : mais heu! Même avec un peu de bide je suis au top quand même dans la tranche 35-40 ;o)

  5. Si j’en crois les quelques clichés qui nous sont donnés à voir, oui tu es au top dans ta branche :o)
    Allez zou, à moi de reprendre mes exercices ce matin, je reprends du service….. hélas :o(

  6. Ce doit être l’effet estival, la lumière du jour est un bon médoc de substitution (je n’ai pas eu de crises d’angoisse depuis deux mois) ^^
    Je confirme, t’es pas mal pour notre tranche d’âge :)

  7. Quel beau nomb… post ! Bon allez encore 1998 photos à publier.

  8. ça ressemble au coup de pied que l’on donne pour remonter du fond de la piscine ? Bravo p’tit gars. Ces derniers temps n’étaient pas tout bleu pour toi (oui , je sais, mais moi c’est en bleu que je vois la vie). On pourrait aussi te suggérer cette citation qui dit que ce qui ne détruit pas rend plus fort. Mais comme je trouve cette phrase très bête pour ne pas dire absolument c…, je ne te la dirai pas.
    Je préfère te dire que j’attends les photos de ton road movie à toi (oui parce que désolé le man US j’ai des doutes, tu es beaucoup plus musclé ouarf !), que Barcelonne c’est du moins d’un mois au calendrier, que tu as le plus beau chat du monde, que tu sais être drôle, allez j’ose : talentueux !
    Bon c’est tout , l’excès d’euphorisant peut nuire à la libido.

  9. @Valérie : je suis aussi le roi de photoshop hein :o)
    @Kad-Aod : Ouiiiiiiiiiii merci, encoooooooooooore \o/
    @TT02 : Ho je vais te faire les gros yeux toi! J’en ai déjà publié plein des photos ici et là.
    @didier : Et tu as internet depuis l’HP ?

  10. Cela vaut bien une petite coupette voire 2 ce genre d’article optimiste.

    • Yep! J’ai modéré la conso pour passer le cap de la semaine; Ca tient bien donc je peux m’y remettre :o)
      Merci pour ce discernement d’à propos.

  11. Bah dis donc… T’as ressorti ta ceinture slendertone on dirait!

  12. De toute façon t’es complètement folle.

  13. J’ai envie de boire de la villageoise avec le monsieur. C’est possible?

  14. @ditom : Ho l’autre! Elle bande !

  15. Ce Ditom est particulièrement désagréable ! Vous avez tout mon soutien, mais non vous n’êtes pas folle. y a qu’à lire ce blog pour s’en r… Nan bah finalement euh. Mouais.

  16. Alors je crois que tu vas vraiment bien en profiter de ce mois à Barcelone, car effectivement ils te l’avaient bien pourri d’avance ton road trip aux U.S. … ouf les années ne se ressemblent pas toutes, enjoy !

  17. Hu hu … il y a un faux-cul qui s’est caché parmi les com’s.
    Saurez-vous le trouver ? ^^

  18. Oh la la …
    C’est celui qui dit, qui est.

  19. Quand je pense que tu n’es même pas allé sur la tombe d’Elvis, j’en suis malade !!!

    Je t’embrasse quand, même, va !

    (Bon, ça fait quand même rudement plaiz’, ce genre de billet. C’est cool, même ! Et si ton bébé te fait du bien, alors tant mieux.)

  20. Décidément tu me fais rire :D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :