Besoin de douceur

J’ai une de ces envies de calme,
de lumière douce,
de chaleur,
de propreté,
de parfums délicats!

Comme c’est l’été, qu’il fait froid et qu’il pleut depuis plusieurs semaines, je suis obligé de patauger avec les gens dans la moiteur du métro. Je ne peux plus enfourcher mon vélo pour la même raison. Prendre le bus numéro 26 est une hérésie pour qui que ce soit ayant horreurs des touchés-palpés de ses compagnons de voyage à mauvaise haleine et aisselles insuffisamment nettoyées.

Les gens puent.

Ou alors vous avez le nez bouché et ça ne m’étonne pas vu que les saisons sont toutes détraquées. J’en veux pour preuve ma magnifique veste que j’ai achetée pour l’automne 2010 que je n’ai pas pu mettre car c’était l’hiver et que je n’ai pas pu enfiler non plus au printemps 2011 car c’était l’été. Je l’ai mise hier et la semaine dernière. Deux fois. Je vais avoir un peu de mal à la rentabiliser.

Y a plus de saisons.

Moi je rêve d’hommes élégants avec des nœuds papillon, propres sur eux et de jeunes femmes silencieuses. Et au lieu de ça on se trimballe des mecs mal rasés, portant des tenues improbables qui vont du jean chevillé aux baskets aux lunettes carrés d’intellectuels à mèche sur le front. Nan mais vous avez vu leurs dégaines ? Ca ne ressemble à rien. Et les filles ne peuvent pas parler sans hurler c’est une véritable catastrophe.

Ce n’est pas du sexisme !

Vous avez déjà entendu deux mecs discuter ensemble dans les transports en commun ? On ne les entend pas. En tous cas moi non. Et deux filles qui parlent ensemble ? Elles hurlent pour tout et pour rien. Elles sont contentes, elles hurlent. Elles examinent un plan de métro, elles hurlent! Elles parlent au téléphone, elles hurlent. Elles ont un chagrin d’amour, elles hurlent. Elles comprennent une blague drôle, elles hurlent!

Et le look des mecs crasseux vous avez vu comment ils sont mal fagotés ? Le petit jeune a le cul à l’air (oui bon, je sais) sent la transpiration et a le cheveux gras. Le jeune cadre transpire dans son costume Célio et son auto-bronzant le fait briller. Le mec « branché » multiplie les accessoires difformes qu’on dirait un cintre de démonstration au BHV Brico. Ça n’a ni queue ni tête. Et les vieux sentent… le vieux, mais grave quoi!

De l’air ! Je veux respirer.

Chouette samedi c’est la gay-pride!

~ par PascalR sur 21/06/2011.

15 Réponses to “Besoin de douceur”

  1. Et ton joli gars nu au nœud papillon, tu es sûr qu’il sent pas mauvais des aisselles ?
    C’est vrai qu’à Paris mais ailleurs aussi c’est un festival d’odeurs et de drôles de manies vestimentaires. J’avais pisté un gars avec jean en-dessous de la taille, ça donnait ça: http://bit.ly/3KB1pv Vite, entre 2 averses, je prends le Vélib. Et de moins en moins le métro.

  2. HHHAAAA ! HHHiiiiii ! déjà SAMMMEDIIII. jpeux PASSSS ! OOUUUUIIIINNNNNNN

  3. @Laurent : Non je viens de lui faire prendre un bain
    @TT02 : QUOIIIIIIII TU VIENS PAAAAAS ??????

  4. c’est là où on est contente de ne pas habiter Paris, hein ! allez courage, je te fais un « hug » tout propre, promis je sors de ma douche ;-))

  5. Une certaine sous population des mecs (assez souvent aidés par des substances plus ou moins illicites) sont aussi très bruyants et plus inquiétants que les demoiselles hurlantes, chez elles le problème s’arrête au gloss , chez eux un regard peut tout les faire réagir disproportionnellement

  6. Cher Max la Menace*,
    est-ce cet été qui tarde à venir qui vous mine ainsi mais force est de constater que la misanthropie et la bougonnerie vous guettent ! En attendant de vous retirer dans quelques raffinés āshrama qui siéront à vos sens mis à rude épreuve, je vous conseille et vous prescrit :
    – un éloignement rapide de la capitale
    – quelques précieuses essences de Guerlain
    – de débrancher le sonotone
    – un abonnement au Chasseur Français, vous pourrez alors vous réjouir les yeux de quelques sémillants mâles vêtus des derniers treillis à la mode….

    * vous voici ainsi baptisé jusqu’à ce que votre hideuse photo d’entête soit refaite. Moi aussi je rentre en résistance.

    ** qu’est ce qu’il à l’air c……… ce mec à poil avec nœud pap.

    • Nous sommes d’accord concernant la photo hideuse. Défilons pour qu’elle soit définitivement jetée aux orties!

  7. Hi hi, même si le rapport est lointain, ton billet me fait penser à une citation de Raymond Queneau : « Je hais la campagne, les oiseaux gueulent, les fleurs puent… »

  8. Je serais moins catégorique concernant les conversations entre mecs qui peuvent rapidement tourner à la compétition sur la taille de leur bite.
    A part ça, vous avez omis de mentionner les enfants qui s’essuient les pieds pleins de merde sur votre blouse à fleur quand vous prenez les transports et que les femmes enceintes vous laissent leur place (à quatre-vingt quatorze ans et demi, c’est la moindre des choses).

  9. @Laurence : crâneuse
    @Mers : Tu as bien compris que je ne parlais que des jeunes collégiennes et lycéennes, les mecs dont tu parles sont plus dangereux que bruyants.
    @DidierR : Mais t’es con ou quoi, la photo est supprimée depuis hier après-midi!
    @Ditom : Mais t’es conne ou quoi, la photo est supprimée depuis hier après-midi!
    @TM : Y a de ça aussi, bien vu :o)
    @Ditom : Je te défies de trouver un enregistrement sonore de deux mecs hurlant leurs taille de leur bite au repos et en action dans les transports en commun!

  10. J’ai une preuve supplémentaire que les filles sont hystériques là -> http://wp.me/s1gVAg-hysterie

  11. C’est curieux moi c’est quand j’arrive du tgv à Paris que je trouve que ça sent mauvais. Une odeur de pneu brûlé délicatement mélangée à du souffre. Après je ne sens plus rien. Le pire c’est en avion, on voit la cloche de smog gris : pitié ne descendez pas là-dedans!
    Donc les odeurs corporelles j’aime bien, par contraste. Surtout mâle en rut. Bon, vieux en décomposition et jeune femelle retour de marée je m’en passe. Dans le métro/rer je trouve les gens assez silencieux. Et l’air fatigué de la vie, à moins que ce ne soit le délicieux éclairage RATP.

    • Ha mais oui, c’est l’éclairage de bonne mine made in RATP qui efface les cernes et remplissent les joues creuses dans les reflets des vitres :o))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :