J’ai le slip qui colle

Ce titre n’est absolument pas racoleur et encore moins cette innocente illustration. Seulement voilà, il fallait bien que quelqu’un se dévoue pour parler du sujet qui nous préoccupe tous ces deux derniers jours; la canicule. On sait déjà qu’il faut faire boire les vieux mais pas trop hein! Ce que l’on sait moins c’est qu’au niveau du slip, ça baigne.

Je déteste ça! Avoir les coucougnettes qui collent ! Elles seront si bien dans six jours à l’air libre toutes ébouriffées par le vent et se pavanant dans l’eau de la Méditerranée, heureuses comme deux petites folles accrochées à leur boudin pneumatique. Oui elles ne savent pas encore bien nager et elles refusent obstinément le port des brassards.

Alors les esprits grincheux objecteront que c’est un peu normal qu’en été il fasse chaud et que tout de suite j’utilise des grands mots comme « canicule » (qui n’est pas un gros mot ceci dit en passant). Certes mais la chaleur en été dans un bureau non climatisé, dans les transports en commun non climatisés, et où partout dans les rues le port du slip est obligatoire ce n’est pas vivable.

On me bassine avec l’évolution de l’espèce, la station verticale, le poids du cerveau tout ça. Mais l’homme de la préhistoire quand il avait chaud, il ne se sentait pas obligé de mettre un slip, un pantalon, une paire de chaussette et voire même une cravate ! Sans doute primitif mais pas con avec un esprit pratique que nous avons aujourd’hui perdu.

L’été il se baladait à poil et l’hiver il chassait le mammouth pour se faire des super manteaux de fourrure la race sa mère Lucie!

C’est tout ce que j’avais d’intéressant à dire pour aujourd’hui. (trop classe la rime finale)

~ par PascalR sur 28/06/2011.

14 Réponses to “J’ai le slip qui colle”

  1. effectivement, tu n’as pas grand-chose à dire… et tu veux affronter les chaleurs catalanes?? va pas falloir chouiner quand il fera 40 à l’ombre…
    Mais je te souhaite quand même de profiter des bulles sur ton balcon ….

    Atención, atención
    No abrir delante de sus colegas de trabajo
    Ni delante de los niños:

  2. Oulala il est temps que t’ailles à l’étranger montrer tes castagnettes. Sinon t’es pas obligé de mettre un slip sous ton pantalon, hein.
    Rassures nous tu n’as pas la pécole?

  3. @Jérôme : Je ne chouine pas avec 40°c ! Dès que je suis habillé pour! J’ai viré le lien vers la vidéo, j’ai un public jeune sur facebook (mais j’ai bien aimé hein)
    @TT02 : merci à google pour la charmante définition de la pécole, je suis ravi :o) Et je te rassure, non elle ne se décolle pas!

    • J’avoue avoir hésité… sans faire le lien avec le reste de ton monde virtuel.
      dés qu’il y a des bulles, je sais bien que tu aimes!
      (PS: je note que tu considères qu’ici tu n’as pas de public jeune…)

  4. Moi aussi j’adore nager tout nu! (avec le look porn star, rachètes-toi un rasoir à cet usage précis dédié!)

    Ici aussi ça collait grave jusque hier, par contre je décollerais bien le jock au monsieur de ton image (malgré les bêta-bloquant…)

    • Tu penses bien que j’ai tout le matos pour éliminer le moindre poil, une débroussailleuse black&decker qui fait tout, aisselles, poitrine et le maillot et plus si infinité.
      Et on ne touche pas à mon jeune rencontré à la marche samedi!

  5. Votre lingerie commence à sentir sérieusement le flétan Gigi. Il est temps de brûler vos culottes et de vous promener les fesses (talquées) à l’air.

  6. Tu vas dans la mauvaise direction : une fois sorti de l’eau, il faudra bien que tu remettes un slip en Espagne… Alors que tu si tu étais écossais, tu pourrais te balader les couilles à l’air toute la journée ! ;-)

  7. Je n’ai rien de très intelligent à dire sur ce magnifique billet qui relègue l’œuvre de Françoise Sagan au niveau de l’horoscope de Closer.

  8. Certaine croupe donne envie de faire de l’équitation.

  9. @ditom : je ne savais même pas ce que c’était que le flétan! tu peux dire moule comme tout le monde ?
    @Loup : Mais euh en Ecosse il fait froid!
    @TM : Ha mais non ça me fait plaisir que tu écrives un com de la sorte ça relève le niveau. Si, si!
    @Christophe : Mais c’est pas un cheval ??????

  10. Il est des jours ou rien ne va, tout est déprimant mêmes les mots d’humeur de PascalR qui pourtant nous réjouit d’histoires de haute volée sur la macération des pruneaux au mois de juin à Split (ou slip je ne sais plus).

    • Tu veux un pruneau d’Agen comme Sarko ?
      Parce qu’heureusement que Bibi il est là pour pondre des billets parce qu’il fallait compter sur toi…

      • Oui ok, mais je vous rappelle que c’est vous le proprio de la barraque à frites…. je ne suis qu’un modeste employé de ce blog…. et je suis au 35 H…… par an !
        Mais allez, je ne vous en veux pas.
        Ah au fait, avec tout ces hommes nus sur ce blog, ces bannières arc en ciel, je commence à avoir de légers doutes sur votre sexualité…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :