Day One

Han! Ca y’est je suis en vacances.

Ca ne s’est pas fait sans mal et là je suis tout content que ce soit fini. J’ai mis deux jours à faire ma valise. Non pas parce que j’avais plus de choses à emporter bien au contraire mais au fur et à mesure que je ressortais mes fringues d’été, je me suis fait ensevelir sous une montagne de tee-shirt plus ringards les uns que les autres et que je n’avais jamais eu le courage de foutre à la poubelle. C’est chose faite maintenant et poussé dans mon élan et entre deux siestes  j’ai complètement vidé la penderie, rempli des sacs de fringues à porter dans les bennes prévues pour ça. Forcément ce grand nettoyage par le vide m’a poussé même jusqu’à faire le ménage, ranger la vaisselle, refaire fonctionner mon aspirateur qu’a des filtres tout propres toussa.

J’avais une envie folle de tout aplanir pour pouvoir repartir sur de bonnes bases en septembre.

Mais de tout ça on s’en fout. Debout à l’aube avec Elwë qui ne se doute presque de rien. Mais il a noté dans son calepin que son arbre à chat, sa litière bleu marine, ses jouets préférés ont mystérieusement disparus. Quand il eut s’agit de le choper pour le mettre dans son sac, il a bien compris qu’il y avait un traquenard et zou sous le lit dans la chambre. C’est inutile de lutter contre cette technique. Au bout d’une heure où vous implorez le bestiaux de se rendre, vous avez démonté entièrement la literie mais le chat est toujours invisible au milieu d’un matelas éventré, retourné sur le sol.

Je l’ai donc joué finaud. J’ai ressorti un de ses jouets de la valise et hop le chat s’est ramené la gueule enfariné. Et hop que je le chope et que je lui mets la tête dans le sac. J’ai honte! Mais je n’ai pas le choix le taxi va arriver d’une minute à l’autre. Han le taxi!!! Un énorme truc de guerre noir aux vitres teintées se gare en face de moi. Heu bonjour monsieur, vous êtes bien taxi G7 ? Oui oui. Mais je n’avais pas demandé un camion! Quand vous réservez une voiture, vous ne réservez pas la marque et bien c’est comme ça. Le truc c’est un ou une Mercedes que la banquette arrière c’est deux banquettes arrières qui font salon. Manque plus que les putes et le champagne. Ha! Mais le chat, il ne fait pas pipi au moins. Et ma main dans ta tronche!

Allez hop, on file. Pas très vite, bouchon, et puis last but not least un accident juste avant d’arriver à CDG. Pas grave, j’ai pris de la marge. Et j’ai bien fait. Je cherche un stand AF qui pourra prendre en charge mon enregistrement avec le chat. Bonjour Madame, le chat toussa, quoi. C’est facile vous allez jusqu’à la porte 3. Bien ça me fait un peu de ballade tout ça mais si la Dame elle a dit. Une fois arrivé, la valise, le sac d’ordinateur, Elwë et moi, je me fais alpaguer par un couple d’homos (délit de faciès, c’est mal) Han le chat, il est mignon, il a quel âge, et vous l’avez acheté où le sac ? (véridique!) C’est là que je m’aperçois qu’ils ont aussi un chat (enfin je crois) dans un sac tissu sale genre « kilt écossais ». Moche!

Et la dame qui arrive et qui explique que non finalement vous devez aller à la porte 6. Et on se retape la grande longueur. On poireaute un peu, on est copain maintenant. Vous allez à Rio ? Non, non à Barcelone. Ha qu’il fait visiblement déçu pendant que son copain esquissait un sourire. Et la dame qui me dit à moi, ma valise, mon sac et à Elwë, mais vous devez aller en zone 3. Hein ? Comment? No entiendo. Mais j’en viens! Écoutez jeune homme (véridique!) Pour Barcelone ça a été toujours en zone 3 et c’est pas demain que ça va changer, alors tu files avec tes cliques et tes claques! Bien madame. Et on y retourne avec toute la smala.

Ensuite, ça a été l’horreur! L’autre il voulait que je sorte Elwë du sac. Nan mais ça va pas bien la tête, et c’est qui qui va courir dans tout l’aéroport avec un chouchou au bout d’une ficelle pour rattraper son chat ? Han! Mon bébé, il passe sur le tapis roulant et il va recevoir plein de rayon x qui font mal. Je récupère le fruit de mes entrailles, ouf! Il n’a pas une seule égratignure!

Heureusement que le service à bord s’est montré digne de la réputation de notre compagnie aérienne de chez nous, la France. Je ne parle pas des trois gâteaux de la mère Poulard offerts généreusement mais de la super bombasse de chez bombasse qui na pas arrêté de m’allumer. Monsieur muscle qui pue le sexe en uniforme ça le fait bien. Surtout lorsqu’il a fait tombé la veste. Brun forcément brun, de la barbe, et des avants bras! Marie Thérèse pincez moi je dois rêver! Monsieur n’en finissait pas de se frotter me  frôler. Et en plus lui, il m’a laissé le sac d’Elwë sur mes genoux alors que c’est formellement interdit! C’est bien la preuve que cette traînée roulait des pectoraux pour m’épater au lieu de faire son job correctement. La folle de service à la crinière argentée, elle, ne s’est pas gêné pour m’imposer cette consigne avec le sourire. Connasse!

Enfin ça y’est! Barcelona nous voilà! Enfin pas trop vite. Faut que le vieil homme qui conduit le taxi et qui ne parle pas un seul mot français, nan mais je te jure; que bien sûr il ne connaît pas l’adresse. Alors vous savez quoi? C’est moi qui l’ai guidé à partir du Monument Colomb. Et ouais, c’est ça la classe internationale.

Quoi? C’est quoi cette piaule? Je paye plus cher que l’année dernière et il est où le canapé en cuir qu’Elwë va massacrer en deux jours ? Écoutez ma petite, vous êtes bien gentille, mignonne toussa mais quand le directeur se pointe il a intérêt à se ramener dare dare. Je délivre mon Elwë du sac, cinq heures de sac il s’est tapé le chat. Bah, il n’a pas voulu sortir cette andouille! Le directeur arrive, il parle français et j’obtiens de lui un appartement plus grand avec canapé en cuir (j’y tiens) Au 4eme étage? Super! Je rechoppe le chat qui entre temps était sorti. Je file ma valise de quinze tonnes au dirlo, je prends le sac d’Elwë, sa litière, son arbre à chat, et tout le bazar que j’avais eu le temps de sortir.

Ha! Bah voilà un beau canapé en cuir pleine fleur. OK on le recouvre d’un drap au cas où. Je jette un œil discret aux rideaux mais je ne moufte pas. Super, je déballe toute la valise et je me mets à transpirer comme une bête. Quoi? La climatisation ne fonctionne pas. J’appuie sur tous les boutons, pas d’air frais qui sort. Je descends voir la petite et lui demande d’aller chercher le directeur! J’ouvre la fenêtre, refais des tentatives de réglages que dalle. Il fait 60°C dans l’appartement. Elwë a trouvé du frais sous le lit et moi au supermarché pour remplir le frigo.

Mais monsieur. La climatisation fonctionne très bien mais là vous l’avez mis en chauffe. Ha mais heu!

~ par PascalR sur 04/07/2011.

8 Réponses to “Day One”

  1. Que du bonheur ! Profite, profite. Et raconte les rideaux au retour, ou avant ! :)

  2. J’ai lu ce billet hier sur mon iphone donc un commentaire en retard, parce qu’écrire sur mon machin me prend le choux.
    La clim sur chauffage il faut oser et sinon trimballer en avion tous le matériel d’Elwé, quel courage !
    Aujourd’hui plage ?

  3. Après la série des Martine, voici celle d’Elwë….
    En tout cas, question allumage, le moteur a l’air de bien tourné et t’es déjà parti en troisième vitesse… attention aux coups d’accélération!

  4. @Olivier Autissier : oui ça y ressemble, pour les rideaux je ne sais pas trop, il n’y en a pas chez moi, alors suspens…
    @Valérie : Oui aujourd’hui plage, le soutien psychologique d’Elwë est terminé :o)
    @Jérôme : Ho ce matin ça démarre tout doucement, tout doucement, même Elwë après sa crise de 5heure « je veux jouer » c’est calmé et ne sort pas de dessous la couette.

  5. Bonnes vacances. Bonne bronzette et bonne chasse à la bombasse. LOL.

  6. Les aventures du matou le plus célèbre du web – épisode 1.

  7. @Christophe : Merci, j’y vais ce soir.
    @Churchill : Et il y en aura d’autres je le crains :o)

  8. ah ces touristes, franchement la clim sur position chauffe… allez va à la plage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :