Happy Pills

Je suis très très fier de moi. Je résiste à presque toutes les tentations. Mais non je ne veux pas devenir un saint homme, me faire canoniser et puis quoi encore ? (Nan, sérieux, ça fait mal ?) Déjà je tiens bien le coup sans me goinfrer de médocs. La dépression semble s’être éloignée au large malgré les pronostics d’Evelyne Dehlia. Un demi comprimé de médoc tous les trois jours alors qu’avant il m’en fallait un et demi tous les jours.

Résultat des courses, je ne dors plus à tort et à travers et ce n’est pas parce que je suis en vacances. L’année dernière à la même époque et au même endroit, je dormais le jour sur la plage et la nuit dans mon lit incapable d’aller plus loin qu’au delà des restaurants du quartier. A une ou deux exceptions près. Cette année impossible de faire la sieste. Exemple aujourd’hui, il a plu, je suis resté dans le studio et je n’ai pas dormi. Sur la plage je n’ai jamais pu m’endormir. Bon en même temps sur la plage je suis souvent sur le ventre pour dissimuler d’énormes érections que je n’avais pas l’année dernière rapport à l’absence totale de libido. Et ça mon canard (Tu permets que je t’appelle mon canard?) c’est une sacré victoire !

L’inconvénient du truc c’est que je rechigne de plus en plus à boire de l’alcool. Là où je pouvais boire trois à quatre verres par soirée, je ne me contente plus que d’une coupette de cava et j’ai remplacé la bière par le panaché. Et je me sens mieux, vraiment. En clair c’est que je ne me sens plus obligé d’être un peu pompette (oui j’ai abandonné le coma éthylique depuis de nombreuses années déjà) pour ne pas avoir envie de pleurer. Hier j’ai voulu tester pour voir en dépassant juste un peu mon quota, ce matin j’avais mal au crâne et je me suis juré que je ne recommencerais plus et je ne me suis pas recouché.

Mais la victoire ultime c’est que dès le premier jour des vacances je suis tombé sur une boutique Happy Pills. Je rempli mon pilulier mensuel avec des bonbons piochés dans des bocaux géants. Des fraises, des nounours, des martiens, de la réglisse, du chocolat, du sucre sous toutes les formes et avec tous les adjuvants possibles et imaginables avec arômes artificiels présents et futurs. Et bien je résiste à la tentation de manger toutes la boîte d’un coup. Un seul bonbon par jour au petit déjeuner et ensuite je referme dignement le couvercle. A Paris la grande boite ronde d’un kilo de chez Haribo faisait juste ma soirée.

Alors oui merci, je vais bien, je vais bien mieux même. Ça s’arrose ! Quoi? J’ai dit une connerie ?

~ par PascalR sur 15/07/2011.

11 Réponses to “Happy Pills”

  1. C’est bien, je trouve cela encourageant. Cela fait un mois que je suis sous AD et je me retrouve dans beaucoup de chose que tu racontes. Je reprend le travail dimanche et il n’est pas question que je dorme autant. Je suis en train de moduler mes médocs et j’ai l’impression que prendre les AD au coucher plutôt qu’au réveil sont préférables (moins d’effets secondaires). Je tente aussi de fractionner les anxiolytiques (même dose totale mais de + petites doses + souvent) et pour l’instant je comate beaucoup moins, pourvu que cela dure…

  2. Bravo :)
    J’ai (re)commencé à vivre (libre) le jour où j’ai pris le contrôle sur les anti-dépresseurs etc et décidé d’arrêter. Deux ans que mon corps et mon mental s’en passent et s’en portent mieux.
    Bravo, donc :)

  3. Eh bien, tant mieux !

  4. Trop bien cette idée de boîte d’Happy Pills, je veux la même !

  5. Eh, mais c’est super ça!
    Je vais boire à ta santé, pour célébrer!! (nan, t’as pas dis de connerie)

    Pour la troisième jambe, fais gaffe ou t’as les lunettes de Sophia Loren qui vont fondre sur toi!

  6. Je proteste Gigi. Les bonbons dans la bannière c’était MON idée. Vous êtes une copieuse qui sent le pipi.

  7. Sinon, je suis bien heureux pour vous… Même si je vous conseille de faire quelques abdos pour éliminer les pillules dans le bidon d’ici à votre retour à la capitale. Besos comme on dit hein.

  8. @1Loup : les anxiolitiques ont été beaucoup plus facilement évacués en juillet dernier d’ailleurs car j’avais bien évidemment les deux moi aussi.
    @Laurent, merci pour le témoignage.
    @Olivier Autissier : Haaaaa reprendre une activité « normale »
    @Sephiraph:Uniquement à Barcelone ou bien en ligne (voir le lien) gnark gnark gnark
    @Jérôme : Je fais hyper gaffe tu peux me croire! entre les éléphants et les Sophia Loren…
    @Ditom : je démens formellement, je n’ai pas copié!
    @Ditom : j’ai emmené la ceinture pour rien, j’ai la flemme et pis ça fait mal! Et j’aime mon corps comme ça. ET je ne suis pas le seul voyez vous ma petite Lucienne. Pas comme vous!

  9. Merde, ça veut dire que tu vieillis ! :-)

  10. Super photos…..
    La boite à pillules, je veux la même !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :