Blablabla de comptoir


Ha  j’adore quand ce couple de quinqua sans gêne bling-bling de pied en cape qui se précipite ventre à terre sur une table libre au Starbucks Paseo de Gracia sans consommation pour que madame puisse soulager sa vieille vessie qui n’en peut plus, tire la gueule sévère grave car la porte des toilettes est condamnée par un code qui  est imprimé justement sur le ticket de caisse. Plutôt crever que leurs donner! Jouissif!
Codigo wc – 11221

 

Publicités

~ par PascalR sur 23/07/2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :