Un plan foireux

Ce soir, je devais retrouver Vincent pour boire des coupettes de champagne et pour se raconter nos life respectives. Depuis le mois de juin qu’on ne s’était pas vus, j’étais on ne peut plus impatient de le revoir. Bien sûr, on savait ce que faisait l’un et l’autre grâce à facebook notamment où chacun peut lire les élucubrations quasi quotidiennes de l’autre.

Et puis, il y a eu ce message que j’ai découvert sur mon répondeur en début d’après midi, juste après une petite sieste. « Vincent a eu un problème, rappelle moi, Antoine. » Sur le coup, quand j’ai téléphoné aussitôt pour savoir de quoi il en retournait, j’étais furieux après Vincent pour son incroyable imprudence. Depuis, je me refais le film dans ma tête et je suis hébété, horrifié.

Ce soir, je n’ai pas encore eu de contact direct avec lui. C’est Antoine qui a des nouvelles et me les transmet au fur et à mesure.

Les plans ça ne se décrètent pas à l’avance, ils arrivent comme ça, à partir d’un profil avantageux, d’une connaissance commune, d’une envie subite, d’un coup de chance aussi. Pour Vincent de la chance, il en a eu finalement. Il est vivant, il est sorti ce soir de l’Hôtel Dieu.

Je me souviens que lorsque j’étais accroc aux sites de rencontres où tout le monde cherchait un amoureux et non pas juste un plan d’un soir, jamais au grand jamais je n’aurais donné mon adresse. Les rares fois où j’ai craqué, je me suis déplacé. Face à l’Inconnu, je n’ai jamais été très téméraire. J’avais des principes qui me protégeraient, pensais-je.

Quant à Vincent, il reçoit chez lui. Il se déplace aussi. Il en faut des gars comme lui car sinon jamais personne ne se rencontrerait. Mais hier soir, ce n’est pas un gars qui a frappé à sa porte mais quatre, accompagnés d’une fille. Il a passé sa nuit attaché avec des câbles électriques à ingurgiter de force de l’alcool.

Pas d’autres détails scabreux à narrer, j’ai la nausée. Son appartement a bien évidemment été dévasté, de l’argent a été tiré avec sa carte bleue. Le chat est sain et sauf, il est resté prostré sous le canapé toute la nuit.

Demain, je vais le voir, j’ai peur.

—————————————————-

Dimanche 28 août.

J’ai vu Vincent, il va pour le mieux, est très fatigué. Ce plan a été prémédité et organisé en conséquence. Ce n’était pas un simple plan. La séquestration, les coups et blessures volontaires (mais heureusement pas de sévices sexuels) le vol seront des mauvais souvenirs à effacer avec le temps. Reste qu’il est secoué tout de même et ai coupé du monde sans téléphone, sans internet (plus d’ordinateurs, plus de portable, téléphone fixe brisé). Il a pu téléphoner à sa mère et se retrouve avec une montagne de démarches, de paperasseries à faire… Demain.

Je lui ai transmis les messages et toutes les ondes positives que vous m’avez demandé de transmettre. Ça lui a fait plaisir.
On se sent très très con et vulnérable d’avoir dans ses bras quelqu’un qu’on aime et qu’on a failli ne plus jamais revoir. Prenons soin des gens qu’on aime tous les jours, c’est extrêmement con à dire, à écrire, et pourtant…

Bon maintenant avec tout ce qu’ils lui ont forcé à boire, il ne veut pas entendre parler de la moindre coupette de champagne qu’il me doit, la radasse!

J’ai modifié les prénoms.

~ par PascalR sur 27/08/2011.

10 Réponses to “Un plan foireux”

  1. En lisant hier, je n’avais pas compris que l’interdiction de commenter impliquait une suite. En tout cas, c’est une histoire qui fait froid dans le dos ! Mais content de savoir qu’il va bien, même si je ne le connais pas… Qu’il se repose, mais qu’il n’hésite pas à porter plainte : sur un site de rencontre on n’est jamais complètement anonyme, la police devrait logiquement avoir les moyens de remonter jusqu’aux coupables.

  2. la violence, la bestialité gratuites sont intolérables et inacceptables, je suis en pensées amicales pour ton ami et toi. et Loup a raison : il ne faut pas lâcher et demander aux flics de remonter par le site jusqu’à un des coupables au moins.? Take care, bon courage

  3. Merci. La police a déployé les grands moyens, prise d’empreintes, prélèvement d’ADN, et les caméras des distributeurs de billets où la CB a été utilisée sont interrogées.

  4. La police devrait les retrouver, même si ce n’est pas tout de suite. Ton copain va se faire aider pour ranger son appart’? Les mauvais souvenirs risquent de durer encore un peu.

    Te plains pas pour la coupette: il peut encore t’offrir un verre d’eau gazeuse. Ce sera très bien pour le corps que tu sculptes à coup de gel sous les douches!

  5. Il a la chance de t’avoir ainsi que ses amis. C’est l’aide la plus précieuse dont il a besoin en ce moment.

  6. @Jérôme : Il a déjà tout fait le rangement et je comprends car il a dû tout de suite laver tout ce bordel, la machine à laver tourne à plein régime aussi.
    @TM : Oui et de repos il a besoin là.

  7. C’est trop moche. Bon courage à ton ami

  8. C’est révulsant.

  9. @TT02 : Merci, je fais suivre, il en a encore besoin, avec les suites judiciaires qui arrivent.
    @Pierre : Oui. Gerbant aussi.

  10. Courage, tes lecteurs le soutiennent,
    et ses amis sont là heureusement, car ça va être dur, on pense tous à lui.
    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :