Contrôlez vos sphincters

Au début, je n’ai pas fait spécialement attention. Il y avait foule dans le bar, de la musique boum boum, des lumières hallucinogènes, des serveurs dépoitraillés  jusqu’à mi-fesse contribuant à l’augmentation notable de la chaleur et de la production de testostérone.

Juste un frôlement. Ça arrive. Ils sont deux. Il est accompagné avec un mec vieux, plus vieux que moi, plus vieux que lui. Son mec a les cheveux entièrement blancs, la peau du visage liftée et bronzée. Ils sont lookés pareils. Un mélange de fric chic et de fringues d’jeun.

Lui, il doit avoir mon âge et tout comme moi, il ne les fait absolument pas ses teuf teuf ans, les tempes sont grises, il est plus petit que moi. Je bois tranquille mon champagne, ça fait un moment que je n’étais pas venu ici. J’aime bien.

Et puis un autre frôlement, plus net, plus appuyé. Plus de doute possible, il vient de me mettre la main au panier. Ce jeune homme est décidément bien charmant. Je baisse la tête et je vois sa main ballante en coupelle, accueillante et sereine.

Alors on profite du rythme des boum boum pour laisser se mettre en place un petit jeu innocent. Il est très clair que ce n’est pas un plan à trois que le petit cherche, il fait tout pour mettre le vieux de côté. Mais qu’est ce qu’il est collant.

Et finalement, l’excitation venue, nous devenons plus entreprenants. Il se tourne alors à l’aide d’une manœuvre digne d’un général de l’armée romaine en jupette pour me présenter son postérieur dodu à l’insu du vioque.

Je lui rends à ma façon la politesse avec tout de même la trouille que le vieux remarque notre petite manège. C’est que mine de rien nous sommes pratiquement collés à un point qu’il m’est quasiment impossible de lever ma flute de champagne faute de recul nécessaire.

Tout autour de nous, les mecs se dandinent, s’agitent, discutent, rigolent, le nez dans leurs smartphones. Les vieux moches solitaires et des jeunes timides attendent le gogo shower pendant que les filles avec leurs longs cheveux éclatent de rire bêtement.

Et puis, c’est le signal. Après avoir, pour la première fois depuis le début de la soirée adresser la parole au vieux, il me serre deux fois la cuisse et s’éclipse. Tu parles que j’ai bien pigé le manège. Je contourne le poteau de l’autre côté et le suis donc à travers la foule compacte.

Bien évidemment c’est vers les sanitaires du sous sol que nos pas nous emmènent. La porte est ouverte, il hésite une fraction de seconde mais je le pousse littéralement à l’intérieur. Je referme la porte coulissante et ferme le loquet.

Carrément la fête du slip mais on sent bien un moment que nous ne pourrons pas aller beaucoup plus loin, le lieu tout d’abord et le manque de temps. Surtout le manque de temps. On s’embrasse, dernière étreinte, j’ouvre la porte.

Alors j’ai un message à faire passer aux mecs qui ont envie de faire caca ou aux pisseuses aux longs cheveux, au lieu de tambouriner à la porte des chiottes comme des malpropres, apprenez à contrôler vos sphincters! C’est tout de même pas bien compliqué! Merde alors!

Advertisements

~ par PascalR sur 04/12/2011.

21 Réponses to “Contrôlez vos sphincters”

  1. Mais oui quoi, zut à la fin : ayons un peu de respect pour nos aînées. C’est déjà assez dur pour eux de choper, vu leur grand âge…

  2. Même pas son numéro de téléphone?

  3. Briseuse de ménage! Tu ‘as pas honte!

  4. @TM : Tu sais de quoi on cause, hein!
    @GL : C’était pas le but, non, non. Même pas son prénom.
    @Jérôme : C’est pas moi qui ai commencé d’abord!

  5. Si j’ai bien lu, vu que tu ne sembles pas l’avoir posée quelque part, tu avais toujours ta coupette de champagne à la main quand vous vous êtes enfermés ? Ca devait être chic !

  6. Le contrôle des sphincters est aussi valable pour les deux à l’intérieur: plus vite l’affaire est faite, plus petite sera la queue.

  7. @Loup : Chic et décadence sont deux mots qui vont très bien ensemble, très bien ensemble…
    @Pierre : C’est un point de vue intéressant, j’avoue! Mais hors de question que la queue soit plus petite !! M’enfin!

  8. Tu le revois quand? vous auriez aussi pu faire tout ça dans la foule, personne ne se serait offusqué …

  9. Ah c’était toi ! C’est vrai que je fais beaucoup plus jeune que toi. lol

  10. Une question me turlupine : mais qu’aviez vous fait de votre sac à main pendant ce temps ?

  11. @Mers : On se revoit pas je sais pas qui c’est ! Et pis pas en public je suis extrêmement pudique…
    @Christophe : gna gna gna gna gna! Fait le malin et je balance des détails intimes \o/
    @joss : Mais je l’avais mis DVC avec ma flûte de champagne mon cher.

  12. Je reste sans voix…

  13. Le tripotage dans les toualettes, un bon vieux classique… t’es vachement rétro en fait! :)

  14. @Churchill : Prends une pastille mon grand!
    @Fab : Ha mais pas du tout rétro, du tout, du tout! Les toilettes c’était une option obligatoire puisque le monsieur il était pas tout seul sinon tu penses bien qu’on serait monté sur le bar \o/

  15. Tu me rassures!

  16. A vouloir jouer les jeunettes, votre arthrose va finir par vous jouer des tours Gigi.

  17. @Fab : Bah tout de même! Je sais tenir mon rang!
    @Ditom ; Hooo vous savez un peu d’arthrose c’est rien par rapport à votre ménopause ma petite Lucienne <3

  18. En même temps c’est toujours sympa de se cabosser dans un endroit pas fait pour ça!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :