Sur la route de 2o12

Je suis trop content de ma dernière semaine de 2o11 en dépit des turpitudes endurées par la méchanceté des livreurs de meuble. J’ai passé deux réveillons très réussis malgré la présence d’un beau-frère absolument et irrévocablement odieux pour Noël. Quant au jour de l’An que j’organisais je crois bien pour la toute première fois chez moi, on a étrenné le nouveau tapis au motif floral d’une Cow Parade. On a bu du champagne. Beaucoup. Incroyable non?

Je sens bien que cette nouvelle année va bien déménager. D’abord c’est l’année de la fin du monde! Alors on peut se permettre tout et avec le premier venu puisque demain on ne sait pas si l’apocalypse aura lieu vers 11h30 ou bien plutôt pour quatre heures. En ce qui me concerne, je vais tâcher de ne pas laisser passer les occasions de vivre les petits bouts de vie quitte à remplir mon agenda, à raturer, à réécrire par dessus le tipex pas sec et surtout éprouver de la fatigue.

De la fatigue physique, j’entends. Jusqu’alors j’ai été fatigué mais psychologiquement. Vous savez les paupières qui pèsent trois tonnes alors que bon, à part avoir réussi brillamment une correspondance de métro à République, vous n’avez pas fait trop d’efforts physiques. Hein? Avouez! M’étonne pas, tous des feignasses!

J’ai testé pendant cette semaine d’entre Noël et jour de l’An, un train de vie absolument dément. Mille choses à faire, à défaire, à recommencer, à bouger, prendre le train, la voiture, abandonner le chat une journée, le récupérer, préparer un réveillon, réceptionner des meubles, démonter les anciens, monter les nouveaux. Vendre, acheter, boire du champagne, ne pas tomber malade. Et être au boulot à 8h53 en ce lundi 2 janvier me retrouve avec un sentiment de plénitude.

Mais sérieusement, je ne me souviens pas avoir autant rempli ma vie de tant de choses. Je ne parle pas de la frénésie à remplir coûte que coûte son agenda de rendez-vous. C’est du remplissage de vide par du rien, souvent, malheureusement. Non là, je me suis rempli de rencontres notamment avec mon frangin, ma sœur et ma mère, mes amis de la Saint Sylvestre. Et puis je me suis rencontré moi même à entreprendre des trucs qui m’auraient cloué au lit pour des jours et des jours rien que d’y penser.

C’est bien simple, en 2o12, il faudra me supporter encore plus que d’habitude. J’aurai prévenu!

~ par PascalR sur 02/01/2012.

23 Réponses to “Sur la route de 2o12”

  1. En espérant que 2012 ne te confronte pas à nouveau à des livreurs récalcitrants qui te feraient passer à coté de certaines rencontres absolument bouleversifiantes !

  2. Et bien, quel entrain ! Ca fait plaisir à voir et surtout, ça donne envie de suivre…

  3. @TM : Oui hélas, je sais. J’ai loupé la rencontre du siècle et les pim’s de Joss !!! La prochaine fois!
    @Sephiraph : Youhouuuu :o)

  4. Le rythme de 2011 me suffira Gigi. Merciiiii.

  5. Abandonner le chat une journée !!!!!

  6. @Ditom : Oui ça à voir avec ça!
    @Olivier Autissier : C’est une expression, il était juste en pension chez sa grand mère.

  7. Eh beh, quelle rentrée fracassante! 08.53! t’étais même pas couché alors?
    T’inquiètes pas pour nous, si tu gonfles trop, on débranche l’ordi mais t’inquiètes, je suis un dur et j’ai de l’endurance… Est-il encore besoin de t’offrir les meilleurs vœux?

  8. Très bonne année 2012 à toi aussi ! je sens qu’on va donc bien rigoler. bises

  9. Bonne année ! Et une caresse au chat.
    ps : il reste du champagne ? lol

  10. @Jérôme : Je ne me suis pas couché j’ai vendu une table et des chaises ! Bonne année m’sieur Jérôme :o)
    @Laurence : Je l’espère bien moi aussi!
    @Christophe : Y a plus de champagne ma pôv’ dame !!!

  11. Bonne Année petit écureuil!
    Et c’est donc bien confirmé pour le w-e du 27 au 29! Rature ou tipex ton agenda veux-tu! (j’ai mes billets!)

    A nous deux, Paris!

  12. cette dernière phrase me fait froid dans le dos.

  13. Ah oui moi aussi je la sens bien cette année 2012 ! Et pour te supporter, j’ai les épaules pour alors je suis prête :D

  14. @Joss : C’est fait exprès mon petit, hin hin hin
    @Valérie de haute Savoie : Que d’encouragements, merci :o)

  15. Bonne Année Pascal !
    Je suis content de lire toutes ce belles choses et cet avenir radieux qui s’annonce. Oui en 2012 on va remplir nos agenda de petits bouts de vie, de petits bonheurs qui vont nous enchanter et nous faire vivre.
    Surtout moi qui vient sans doute de passer à côté la semaine dernière mais bon, qui sait.
    Pleins de bisous et de caresses à Elwë et toi !

  16. C’est pas la fin DU monde mais d’UN monde & je fais le pari que cela va être une apocalypse financière ;-) Nous, on sera toujours là hein…

  17. Je ne vois pas pourquoi écouter davantage les aztèques que les nostradamus, Paco Rabanne et autres adventistes qui nous ont déjà pulvérisés plusieurs fois ces dernières années.
    Pour 2012 je te prédis que tout le monde ne fera pas fortune, et que les livreurs auront encore souvent des ratés. (J’ai mon diplôme de devin de 1ère classe)
    Mais tu vas bien le garder un peu ton nouveau salon?

  18. @GL : Oui oui oui, on y va! On se bouge!
    @1loup : Exact! Demain un cataclysme, on fait quoi? Bah on survivra comme le font tant d’autres.
    @Flavien : Je compte bien garder mon salon / séjour pour mon prochain déménagement, vers 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :