Le droit d’avoir des enfants

Egalite pour tousVous vous rendez-compte Madame Simonin ?! Ils veulent se marier et avoir des bébés ! Mais où va le monde ? Où va le monde, je vous le demande ! C’est bien simple tout est détraqué de nos jours, il fait froid l’été et il fait chaud l’hiver. Dans le temps, c ‘était tout de même plus simple pour s’habiller.

Dans le temps, il y avait un papa et une maman qui servaient de modèle à la famille. Dans le temps ce modèle « un papa + une maman » existait en Europe occidentale quand le mari n’avait le droit qu’à une seule femme officielle et que cette dernière n’avait pas le droit à la parole. Dans le temps on mariait un homme et une femme.

En Europe, les enfants trimaient aux champs pour compenser le coût engendré par leurs naissances et leurs bouches supplémentaires à nourrir. En Europe, les enfants étaient mariés avant la puberté contre l’échange d’une dot ou d’un domaine, d’un nom, d’une lignée ou d’une paire de bras corvéables.

Partout dans le monde, les naissances de petites filles à répétition ont été vécues comme une malédiction de tous les dieux, passés, présents et futurs !

Il y a eu bien d’autres époques et dans d’autres contrées où le modèle familial a été à géométrie variable. Là, les femmes sont les chefs de famille et vont à la chasse pendant que les hommes « pouponnent » les enfants. Ici, l’homme vend sa femme, la mère de ses propres enfants pour quatre chameaux. Et là bas, l’homme entretient à grand frais un harem de trente six femmes et est très fier par la même occasion d’avoir engendré cinquante quatre enfants et petits enfants.

A travers les océans et les époques tous les enfants ont eu à passer des rites de passages vers l’âge adulte. Au siècle dernier en France, la gourmette en argent pour les garçons offerte à la communion et la constitution du trousseau de mariage pour les filles étaient encore très courants comme pratiques initiatiques. Dans d’autres contrées et d’autres temps les garçons devaient faire des fellations aux hommes pour s’abreuver de leur force guerrière.

Petit rappel historique ce n’est qu’en 1900, en France, que la durée maximale de travail des adultes ET des enfants passe à 10 heures par jour. J’avais toujours pensé que mes arrières grands-parents avaient du être des bons pères et des bonnes mères mais jamais imaginé qu’ils avaient pu envoyer à la mine leurs propres enfants!

Alors on voudrait nous faire croire qu’en France, dans un pays laïc, aujourd’hui, les homosexuels en couple ne pourront pas donner suffisamment de repères à leurs enfants (garçon et fille) pour qu’ils grandissent à armes égales avec des petits éduqués par des couples hétérosexuels ! Le début de la fin du monde en quelque sorte!

Nan sérieux ?!

Si on refuse le droit au mariage aux personnes de même genre en argumentant que les enfants issus de la procréation médicalement assistée (PMA) ou via l’adoption vont être complètement névrosés, permettez moi de vous dire qu’ils ne le seront pas moins et pas plus que ceux que les hétérosexuels ont engendrés depuis des millénaires.

Alors oui, il faut indéniablement un référent mâle et un référant femelle pardon un référent père et un référent mère, pour que l’enfant se construise le mieux possible. Oui, tous les enfants nés dans les siècles précédents et selon les contrées ont eu un référent père et un référent mère mais force est de constater que ces références ont pour le moins évoluer avec les avancées sociétales. Et c’est pour le bien de tous.

Si on s’aventure du côté des considérations psychologiques alors oui, un référent père et un référent mère sont forcément souhaitables car inévitables mais n’oublions jamais que ces deux référents sont façonnés par la société et par son époque. Et si on me rétorque que des parents génétiques ont une influence intra-utérine sur les bébés, hommes et femmes en devenir, et donc impossible à transposer à un couple homosexuel, je vous renvoie aux névroses 100% hétérosexuelles auxquelles la plus part d’entre nous sommes confrontées aujourd’hui.

N’oublions pas non plus que nombre de nos angoisses existentielles sont transmises de génération en génération, de père en fils, de mère en fille en sautant même parfois une génération alors si d’aventures on pouvait de temps à autre proposer une autre alternative au bébé et repartir à défaut sur de bonnes bases mais sur d’autres bases… Merci pour eux!

En conclusion, je dis : »Oui au mariage pour tous et au droit d’avoir des enfants pour tous » parce que nous ne sommes plus au Moyen-âge que les repères d’éducation ont bougés et que les anciens rites qu’ils soient religieux ou pas, sont frappés de fait d’obsolescence.

Et puis, je ne suis pas certain, qu’une fois toutes les lois votées (ne nous faisons guère d’illusions, il en faudra plusieurs, malheureusement), on assiste à un ras de marée de mariages unissant deux personnes de même genre et à un tsunami de demandes d’adoption et de naissances médicalement assistées de la part de la population homosexuelle.

En un mot comme en cent laissez donc la société évoluer et laissez donc plus de place à l’amour.

M’enfin madame Simonin et vos gants?! Vous n’allez tout de même pas sortir habillée comme ça?

Billet encouragé par l’initiative d’Orphéus

~ par PascalR sur 02/12/2012.

8 Réponses to “Le droit d’avoir des enfants”

  1. Belle contribution ! Enregistrée :)

  2. un chouette texte qui donne des billes pour répondre aux opposants au mariage gay!!

  3. C’est à cause de leurs fusées, de leurs Spoutniks, qu’ils nous détraquent le temps ! :-O

  4. je dirais : « tout pareil », Pascalr ! très bien écrit et très bien détaillé (bon il faut dire aussi que tu as disparu de la toile depuis un petit bout de temps donc manquerai plus qu’ça que tu te fendes de 2 lignes, non ? ;-))

    • vi vi vi! Le mérite est d’autant plus grand que dans ma formation on m’a appris à remplir tout un écran qu’avec deux lignes mais en 72 pt de corps!

  5. La question n’est pas de savoir si homosexuel ou hétérosexuel. C’est de savoir si l’adoption est bien organisée, pareil pour les PMA. Je connais une femme célibataire qui pourrait être mère, etc.

    • Oui voilà une bonne question. Pourquoi tant de couples sont obligés de trouver un enfant à l’étranger parce qu’en France il s’avère très compliqué d’avoir recours à l’adoption?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :