Toujours avoir un slip de rechange

Hou la la! J’ai un peu de mal à m’y faire à ce retour dans ma boîte au taf. La preuve, je trouve du temps pour écrire sur ce blog.

La situation sans être désespérée est pour le moins contrariante. Je me suis fait une raison à ne pas pouvoir vivre de mes nouvelles compétences en infographie car je suis trop vieux, trop cher mais surtout que je m’y prends bien tardivement. J’ai suivi un parcours professionnel atypique; de formation bâtiment, je suis passé du combo bottes – casque de chantier au consulting en SSII cravaté – bien coiffé pour finir en responsable – coupable informatique dans une grosse fédération associative.

Beaucoup trop tard alors que j’avais eu des signaux très forts dès mon plus jeune âge. En maternelle*, c’est moi que les maîtresses venaient réveiller pendant la sieste pour dessiner leurs idées de cadeaux pour la fête des mères, pères, Noël, Pâques! Je testais aussi les découpages, coloriages, collages de toutes les babioles horribles qu’on entasse ensuite dans les tiroirs et placards des maisons. J’avais un don qu’elles disaient les maîtresses à ma mère déjà un peu en froid avec les miracles du fils prodige.

Au collège aussi je me suis fais remarquer par le prof de dessin d’art qui avait entrepris de tester sur nous une nouvelle pédagogie à l’aide de la musique. Je me souviens d’un gros ras le bol de ma part quand il nous a imposé « une musique » de locomotive sensée nous aiguiller dans notre créativité gouacheuse. J’avais dessiné n’importe quoi, des grandes spirales de Fibonacci de toutes les couleurs. Il n’avait pas aimé ma prestation et j’avais récolté deux heures de colle avec une rédaction à faire « la fumisterie est elle un art ? »

Tant de signaux que je n’ai pas su voir. Rhaaa la la!

Je ne pense pas avoir perdu mon temps pendant ce congés formation. J’ai pris le large, me suis éloigné de la routine mortifère du bureau et ça c’est déjà énorme. Je suis rentré en stage à l’Agence où j’ai découvert un univers professionnel à mille lieux de ce que je connaissais déjà. Et puis il a fallu accepter, sans être forcément profondément déçu, de ne pas être le nouveau Léonard De Vinci d’Illustrator que tout le monde attendait.

Il reste cependant une alternative à trouver pour alimenter mon besoin de faire du joli, du beau, du fignolé pendant mes heures de travail. Je cherche, je cherche. Alors j’espère vivement que le slip propre du monsieur contribuera au cachet esthétique de ce billet.

* J’écris encore « maternelle » car c’est comme ça qu’on l’appelait à mon époque #PasTaper

~ par PascalR sur 13/05/2013.

13 Réponses to “Toujours avoir un slip de rechange”

  1. Photoshopé!
    toute cette formation pour ça… pfff

    c’est une couleur somme toute virginale (mouahh… comme dirait l’autre…) pour peut-être un nouveau départ.

  2. Si tu pouvais éviter d’utiliser des taille trop petite pour le très grand mal voyant que je suis :evil:

    Sinon cherche autre chose :p

  3. @Jérôme : Mouha ha ha ha! Même pas. Cette photo était avec d’autres en stock attendant sagement que je veuille bien l’utiliser comme illustration :-)
    @Seb_Stbg : C’est écrit plus grand pour une fois et ça râle encore ! #HandicapPower

  4. Esperons que le slip restera propre car il n’y a plus de service client de nos jours ma bonne dame.

  5. Qui n’a pas de vocation contrariée ! Moi mon rêve c’est de tout arrêter et de me remettre sérieusement à la peinture, d’exposer dans une galerie et de pouvoir vivre de mon art… Mais bon…
    Sinon voilà tu es de nouveau en vacances tu publies de nouveaux billets :o)
    Quand au slip oui, l’été approche, le soleil, la plage…

    • Mais je suis pas en vacances :-)
      On retourne à Barcelone avec le gros chat (enfin lui il faut qu’il perde 150 grammes)

  6. Depuis que tu as repris le travaille tu es en vacances, c’est plus comme l’école où tu n’arrêtais pas !
    Super je viendrais vous voir un week-end ;-)
    Si tu le passes à la tondeuse c’est bon il perd les 150 grammes.

  7. Dans le combat  » slip VS boxer « , j’avoue que le slip blanc gagne des points…
    C’est tout ce que j’ai retenu de ce billet ^^

  8. Mais quelle idée aussi d’aller au travail en slip blanc (même propre) !!!

    Comment ça, j’ai rien compris ?

  9. @Tambour Major @Churchill : Le slip blanc certes! Mais ce cul, bordel!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :