I want your sex

George Michael

Dimanche 25 décembre 2016.

George Michael est mort.

J’apprends la nouvelle en me couchant hier soir, tard. Je suis sonné ! On avait déjà dit adieu au brushing, au mini short en jean et aux clips cul-cul-la-praline avec des filles mais je n’étais pas prêt à cet adieu là. À cet adieu à l’artiste gay qu’il était. J’allais écrire artiste gay flamboyant mais je préfère « touchant ».  Touchant, il l’était avec ses problèmes d’addiction et ses sorties dans les urinoirs publics.

Et je m’énerve aujourd’hui de lire sur les réseaux sociaux qu’on n’a pas à s’intéresser au personnage gay, à ses coucheries mais plutôt se consacrer à l’artiste et à son œuvre. Je lis ailleurs que ce que font les gays dans leur(s) lit(s) ne nous regardent pas ! Mais bordel ! Allez bien vous faire foutre ! George Michael était un artiste, était gay, était un artiste gay. C’est comme ça ! Vous aurez beau le dissimuler, l’omettre comme dans le journal de 13 heures de TF1 de ce jour, rien n’y changera. George Michael est un artiste gay de renommée internationale et ça vous emmerde que l’on évoque sa sexualité.

Mais je vous demande pardon ! Je ne fais pas un pas dans la rue sans être agressé par une sexualité hétérosexuelle placardée sur tous les murs, au cul des bus et dans les couloirs du métro. Je ne peux pas allumer ma télé sans tomber sur un film, une série ou un couple d’acteurs (un homme et une femme) halètent en cadence dans un lit, sur une table de cuisine ou dans un bosquet. Je ne peux pas me faire une terrasse, un restaurant sans qu’un couple hétérosexuel ne se roule une galoche devant moi. Je ne peux pas faire une promenade bucolique sans tomber sur un coupe hétéro qui se balade main dans la main. Et bien c’est tant mieux ! Baisez, forniquez, chatouillez-vous, embrassez-vous mais s’il vous plaît, ce n’est pas parce qu’on est gay qu’on ne peut pas vivre comme vous ! Ce n’est pas sale comme dirait l’autre.

Et pour en revenir à George Michael, il était tout ça aussi et il avait eu aussi des aventures sans lendemain, des plans foireux, des amoureux, des amis, des amis morts du sida aussi. Le sida qu’il a combattu en consacrant quelques titres et quelques recettes à des associations caritatives.

Alors s’il vous plaît, ne faites pas comme vous l’avez fait pour plein d’autres, l’omission de sa sexualité !


~ par PascalR sur 26/12/2016.

2 Réponses to “I want your sex”

  1. Il y a une chaîne de télé que je ne regarde JAMAIS, c’est TF1 .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :